Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Région de l’Est : Un consensus communautaire pour mettre fin à la pratique de (...)

Région de l’Est : Un consensus communautaire pour mettre fin à la pratique de l’excision et aux mariages d’enfants

samedi 30 mars 2019

La lutte contre les Mutilations génitales féminines (MGF) et les mariages d’enfants n’est pas une mince affaire dans la région de l’Est. En effet, en 2015, dans cette partie du Burkina, 1 616 filles ont été excisées. Le taux de prévalence du mariage d’enfants est de 6,72%, classant la région à la deuxième place au plan national, juste derrière le Sahel.

Région de l’Est : Un consensus communautaire pour mettre fin à la pratique de l’excision et aux mariages d’enfants

Une étude menée par le projet Zemse/Dagini auprès de 609 adolescentes âgées de 12 à 19 ans réparties dans 50 villages de l’Est, a montré que l’âge moyen du premier mariage est 14,9 ans. Parmi les enquêtées mariées, 42,2% ont déclaré avoir été victimes de rapt ou de mariage forcé. Et une fois mariées, les filles sont confrontées à de grands défis comme la déscolarisation, la maternité précoce, la maltraitance, la pauvreté, etc.

Vu la gravité de la situation, il est impératif que les efforts se multiplient davantage afin de stopper ces phénomènes qui obscurcissent l’avenir des adolescentes. C’est pourquoi Christian chlidren’s Fund of Canada, en collaboration avec l’Unicef, a organisé une cérémonie, le jeudi 21 mars 2019, à la Place des martyrs de la cité de Yendabili. Cette cérémonie a abouti à un consensus communautaire pour mettre fin à toutes ces pratiques à l’égard des enfants dans les provinces du Gourma et de la Tapoa.

Pour ce faire, il est prévu des activités d’information, de communication et de plaidoyer suivies d’une série de déclarations publiques d’abandon de la pratique de l’excision et du mariage d’enfants dans la région. L’objectif est d’impliquer et de responsabiliser davantage les communautés et leurs leaders dans la lutte contre ces phénomènes. La première phase du projet va concerner 175 villages des provinces du Gourma (117 villages) et de la Tapoa (58 villages).

Soumaila Sana
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
UVXX0001 UVXX0001
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter