Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Respect des mesures de lutte contre le Covid-19 : Le maire de Fada (...)

Respect des mesures de lutte contre le Covid-19 : Le maire de Fada désagréablement surpris à l’issue d’une visite inopinée

LEFASO.NET

jeudi 2 avril 2020

Dans le cadre de l’application des mesures prises par le gouvernement dans la lutte contre la pandémie à coronavirus (COVID-19), le maire de Fada N’Gourma, Jean Claude Louari a rencontré, le mardi 31 mars 2020, les tenancières de cabarets, suivie d’une sortie de terrain sur les marchés spontanés créés après la fermeture des grands marchés et à bétail, le 28 mars 2020.

Respect des mesures de lutte contre le Covid-19 : Le maire de Fada désagréablement surpris à l’issue d’une visite inopinée

Afin de poursuivre la sensibilisation sur les comportements à adopter dans la lutte contre la pandémie du covid-19 en particulier, le maire de Fada N’Gourma, Jean Claude Louari, a échangé le mardi 31mars 2020, avec les tenancières de cabarets de la ville. Les échanges ont porté entre autres, sur l’hygiène dans les cabarets de bière de mil (dolo), l’interdiction de servir les clients sur place et de la teneur d’un communiqué qui informe de la sanction des clients et doloteries qui ne respecteront pas les mesures.

Marguérite Ouali, porte-parole des tenancières de cabarets de la ville de Fada N’Gourma, a reconnu que c’est pour contrer la propagation de la pandémie que les mesures sanitaires ont été prises.

Marguerite Ouali porte parole des dolotieres

« Des dispositions seront prises, au niveau de chaque cabaret, comme la mise en place d’un dispositif de lave-main et du gel hydro alcoolique. Nous allons voir ce que nous avons à notre portée comme désinfectant qui puisse nous aider et protéger nos clients. Il faut la suppression de l’utilisation de la calebasse pour la vente du dolo, qui sera remplacée par des bombonnes avec un robinet afin de servir le dolo. Chaque client devrait venir avec son récipient pour l’achat du dolo et repartir le consommer chez lui. Il n’est plus question de venir boire dans les cabarets », a-t-elle soutenu.

Le petit marché de légumes du secteur 7.

Après la rencontre avec les dolotières, le maire, accompagné de la police municipale a effectué une visite sur deux marchés spontanés de légumes créés après la fermeture, le 28 mars 2020, des grands marchés et de ceux à bétail de la ville. Le premier marché visité est celui du secteur n°11. Sur les lieux, le patron de la commune a échangé avec les femmes, sur les mesures d’hygiène et le respect de la distanciation d’un mètre recommandée pour lutter contre la pandémie du covid-19.
Au marché spontané du secteur n°7, le bourgmestre de Fada, a expliqué aux vendeuses des fruits et légumes, les bienfaits de la pratique et du respect des mesures prises dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

Zenabou Tanbiga ,vendeuse de savon au petit marché du secteur 7.

« Je salue la mesure de la fermeture du marché central, car il y va de notre santé. Je sais que la maladie existe et elle est réelle. Mais depuis la fermeture du marché central, mon chiffre d’affaire a changé. Depuis ce matin, je n’ai rien vendu, alors que ma famille doit vivre et pour cela, je ne peux pas rester à la maison les bras croisés. Si nos autorités pouvaient penser à nous, cela sera une épine de moins », a confié Zénabou Tanbiga, vendeuse de savon, ex-vendeuse au marché central de Fada.

Avant d’achever sa visite au petit marché du secteur n°7, la délégation a fait une visite inopinée dans quelques débits de boisson de la ville afin de constater le respect des mesures. Sur trois maquis visités, malgré la sensibilisation, des clients continuent de consommer l’alcool sur les lieux avec la complicité de certains tenanciers de bars.

Jean Claude LOUARI Maire de Fada N’Gourma donnant sa lecture après la visite inopinée.

Les contrôlés du jour ont pris l’engagement de fermer définitivement ces débits de boisson. « Je suis désagréablement surpris après cette sortie, de constater que c’est ceux qui sont censés donner le bon exemple et conseiller les autres sur les mesures prises dans la lutte contre la pandémie qui sont dans certains maquis entrain de boire. La plupart sont des fonctionnaires qui sont supposés connaitre les lois, les modes de transmission de la maladie. Les tenanciers de ces bars seront convoqués pour être entendu et les peines encourues iront jusqu’à la fermeture de leurs débits de boisson », a soutenu le maire, en fin de visite.

S.S
Lefaso.net

Portfolio

  • Présidium lors de la rencontre avec les dolotieres.
  • Jean Claude LOUARI Maire de Fada N'Gourma donnant sa lecture après la (...)
  • Images des dolotieres présente à la rencontre avec le maire de (...)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
L'analyse du flux XML renvoyé par le weather.com® a échoué.
Veuillez contacter l'équipe de développement du plugin.
L'analyse du flux XML renvoyé par le weather.com® a échoué.
Veuillez contacter l'équipe de développement du plugin.
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter