Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Région de l’Est : Une descente des élèves sur la mairie de Fada N’Gourma (...)

Région de l’Est : Une descente des élèves sur la mairie de Fada N’Gourma évitée grâce au FPDCT

LEFASO.NET

mercredi 7 août 2019

La caravane de presse du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a foulé le sol de la région de l’Est, le mardi 6 août 2019. A Fada N’Gourma, les élus locaux ont affirmé que grâce au soutien du FPDCT, neuf salles de classes ont pu être construites au lycée communal. Cela a permis de faire avorter une descente des élèves sur la mairie pour exiger des locaux.

Région de l’Est : Une descente des élèves sur la mairie de Fada N’Gourma  évitée grâce au  FPDCT

Après la région du Centre-Nord, la caravane de presse a visité des infrastructures réalisées sur financement du FPDCT dans le Plateau central. Au Conseil régional, l’hôtel administratif est sur pied. Outre ce joyau, le fonds a financé plusieurs projets portés par les élus régionaux. Ce sont des écoles, des centres de santé, des parcs d’embarquement de bétail et des équipements divers. Des communes de toutes les trois provinces de la région que sont l’Oubritenga, le Kourwéogo et le Ganzourgou, ont bénéficié en tout, depuis 2011, de 746 532 439 F CFA. Ce sont seize projets qui ont été financés.

De là, le cap fut mis sur la région de l’Est. C’est la commune rurale de Diapangou qui a reçu en premier les journalistes. Le FPDCT y a financé la construction du service de l’état civil de la mairie. A Fada N’Gourma, plusieurs infrastructures ont également été réalisées. On peut citer par exemple neuf nouvelles salles de classes au lycée communal. Selon les élus locaux, à cause du manque de salles, des élèves projetaient de marcher sur la mairie. Grâce donc au concours du FPDCT, le problème a été résolu. Le Conseil régional de l’Est a bénéficié également d’un hôtel administratif. Un bâtiment est en cours de construction.

Le président du Conseil régional a salué les efforts du FPDCT. Le nouveau bâtiment en construction permettra d’avoir des bureaux et deux salles de rencontre. Le bâtiment principal est devenu trop exigu. La gestion de l’hôtel administratif procure 800 000 F CFA par mois à la région. Cette somme représente 25% des salaires. C’est donc dire que les réalisations répondent aux besoins des bénéficiaires. Ces derniers ont invité l’Etat à augmenter l’enveloppe allouée au FPDCT. Ils sont convaincus que cela permettra d’avoir plusieurs de leurs projets financés par le fonds.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
UVXX0001 UVXX0001
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter