Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Commune de Piella : Le Premier ministre inaugure le pont de la (...)

Commune de Piella : Le Premier ministre inaugure le pont de la Sirba

LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo

mercredi 26 septembre 2018

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a procédé à l’inauguration du pont de la Sirba, dans la commune rurale de Piella, région de l’Est, le mardi 25 septembre 2018. Lancé en octobre 2017, l’ouvrage de plus de 300m a coûté 2 milliards 40 millions 87 mille 360 francs CFA. La cérémonie a connu la participation de plusieurs membres du gouvernement, des forces vives de la région de l’Est et de la commune de Piella.

Commune de Piella : Le Premier ministre inaugure le pont de la Sirba
Naguère « pont de la mort », aujourd’hui « pont de la vie ». C’est ce qu’on peut résumer de la joie des populations riveraines du pont de la Sirba. Ce mardi 25 septembre 2018, le chef du gouvernement a procédé à l’inauguration officielle de l’ouvrage. Ce fut l’occasion pour les bénéficiaires de traduire leur reconnaissance au président du Faso pour la réalisation de l’œuvre qui met ainsi fin à plus de dix ans de désespoir. Le porte-parole des jeunes de la province de la Gnagna se rappelle, comme si c’était hier, qu’en 2010, treize personnes ont péri en tentant de franchir l’eau. Tout comme elles, plusieurs autres y ont perdu la vie.

Mais aujourd’hui, ce pont fait leur fierté. Même son de cloche chez les commerçants. Pour René Lankoandé, leur porte-parole, l’ouvrage fait le bonheur des populations en général et des commerçants en particulier. Il constate qu’en deux ans seulement de mandat, le président du Faso a répondu à leur appel de détresse. Aujourd’hui, ajoute-t-il, le souhait est que la route nationale N°18 soit bitumée. Si cela venait à se réaliser, le président Roch Kaboré n’aurait plus besoin de venir battre campagne ; il serait automatiquement plébiscité, foi du porte-voix des commerçants.

Pour le maire de la commune de Piella, Daniel Nadinga, c’est une fierté de voir cet ouvrage être une réalité. « Hier, nous pleurions. L’eau nous avait imposé une tragédie », se rappelle-t-il. Le gouverneur de la région de l’Est, le colonel Ousmane Traoré, fera remarquer qu’avec cet ouvrage de franchissement, des jours meilleurs se profilent à l’horizon.

Le ministre des Infrastructures, Éric Bougma, a laissé entendre que c’est la fin de la tristesse et de l’angoisse. Et comme le bonheur ne vient jamais seul, le ministre Bougma a rassuré que la route nationale N°18 sera bitumée. Il rassure que des travaux ont déjà démarré.
Selon lui, toutes les conditions sont réunies pour le bitumage car l’argent est disponible. Réagissant à la marche de l’opposition qui compte « réveiller le gouvernement qui dort », le ministre a demandé si un gouvernement qui dort peut construire des routes. Aux populations de la région, le ministre a assuré que le président du Faso et son gouvernement tiendront leurs engagements.

Après la coupure symbolique du ruban, le Premier ministre a visité l’ouvrage et s’est dit satisfait des travaux. La cérémonie a connu la participation du ministre d’État Simon Compaoré, du ministre des Mines Oumarou Idani, du ministre des Transports Vincent Dabilgou, du ministre de la Défense et des Anciens combattants Jean Claude Bouda, et des députés de la région. Le ministre des Infrastructures a donné rendez-vous aux populations pour l’inauguration prochaine la route bitumée de la nationale 18.

Dimitri Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
UVXX0001 UVXX0001
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter